section-12dd444

Isolation thermique extérieure

section-35bae78

Tout comme l'isolation thermique interne, l'isolation thermique externe « ITE » est un ensemble de techniques conçues pour réduire efficacement les pertes et améliorer les performances énergétiques. Placer une structure d'enveloppe à l'extérieur du bâtiment s’avère plus efficace pour réduire les ponts thermiques.

Les ponts thermiques représentent une fracture du matériau d'isolation thermique dans l'enveloppe du bâtiment, ce qui provoque des interférences de résistance thermique. Les parties de la maison les plus touchées sont :

  • La liaison des murs avec le plancher
  • Le long des ouvertures
  • La liaison des murs de refend avec le sol
//energie-green.com/wp-content/uploads/2021/03/isolation-thermique-exterieur.jpg
section-066d9d0

Les avantages de l’ITE

section-396447b
Amélioration du confort

Grâce à une protection externe directement liée au changement climatique, le confort des maisons a été amélioré en hiver et en été.

Travaux non intrusifs

L’ITE permet également l'isolation externe et la rénovation en même temps sans intervention dans l'espace occupé.

Conserve la surface intérieure

L'isolation des murs externes peut économiser de l'espace de vie interne et réduire les coûts de rénovation.

Economies d'énergie

La couche d'isolation externe peut réduire la perte de chaleur dans la maison, économisant ainsi vos coûts de chauffage.

section-5961fcf

Pour toute demande d’information, n’hésitez pas à contacter l’équipe Energie Green.

Nous intervenons rapidement dans toute la France.

Contactez-nous
section-82f6c98

Techniques de l’isolation thermique extérieure (ITE)

Il existe plusieurs techniques d'isolation des murs extérieurs, nous énumérerons les plus courantes :

  • La pose collée : elle consiste à coller directement sur le support
  • La pose calée chevillée : adaptée aux surfaces irrégulières, l’isolant est fixé d’abord par collage du panneau, ensuite par fixation à l’aide des chevilles à visser ou à frapper
  • La pose par fixation mécanique : une fixation sur les rails pré-percées

Enfin, réussir une bonne ITE, c'est aussi savoir identifier et gérer les singularités. La particularité de ce concept est qu'une certaine zone du bâtiment peut remettre en question la continuité de la résistance à l'eau et de l'isolation thermique. Parmi les points singuliers les plus courants :

  • Les soubassements
  • L’encadrement de baies et d’ouvertures
  • Les seuils de portes
  • Les balcons
  • Les angles d’ouvertures, en façade et en tableau
  • Les points singuliers de jonction, entre façade et plancher, façade et refend, ou encore façade et toiture