section-12dd444

Isolation des immeubles

Comme une maison individuelle, l'isolation d'un bâtiment est très pertinente pour les économies d'énergie.

L’Etat français a adopté des mesures et des engagements nationaux et mondiaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et réduire la consommation d'énergie. Des lois complémentaires concernant le secteur de l'immobilier et des appartements ont été mises en œuvre.

section-35bae78

Lois et textes

Au 1er janvier 2017 a été rendue obligatoire l’isolation thermique des bâtiments qui font l’objet d’importants travaux de rénovation. Cette mesure devrait s’appliquer notamment à de nombreuses habitations.

La loi Grenelle 1 a fixé des objectifs au niveau énergétique à atteindre pour réduire les émissions de GES dans les nouvelles constructions, c’est la loi Grenelle 2 qui a précisé les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.

Parmi les nouvelles mesures que la loi Grenelle 2 a instauré pour les copropriétés se trouvent l’obligation de réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) collectif, et celle de la mise au vote d’un plan de travaux d’économie d’énergie.

La loi Alur du 20 février 2014 est venue compléter ces premières obligations en imposant de nouvelles mesures :

  • La réalisation d’un diagnostic technique global ou DTG lors de la mise en copropriété d’un immeuble, puis tous les 10 ans. Ce diagnostic technique global, obligatoire depuis le 1er janvier 2017 comprend notamment un bilan énergétique de l’immeuble qui prend soit la forme d’un DPE soit d’un audit énergétique selon la taille de la copropriété et son année de construction. Le bilan énergétique a pour objectif d’inciter le syndicat des copropriétaires à voter des travaux de rénovation énergétique si la performance de l’immeuble n’est pas probante.
  • La création d’un fond de travaux en vue de simplifier la réalisation de travaux obligatoires, dont ceux concernant l’amélioration énergétique de l’immeuble.

Après l’élaboration d’un audit le syndic de copropriété inscrit à l’ordre du jour de l’assemblée générale des copropriétaires la décision de réaliser le diagnostic de performance énergétique. Il inscrit par la suite à l’ordre du jour de l’assemblée générale des copropriétaires qui suit cette réalisation la présentation du diagnostic par la personne en charge de sa réalisation. Ce document, qui comporte des explications détaillées, mentionne également les hypothèses de travail.

//energie-green.com/wp-content/uploads/2021/03/france-2552469_1280.jpg
section-5961fcf

Pour toute demande d’information, n’hésitez pas à contacter l’équipe Energie Green.

Nous intervenons rapidement dans toute la France.

Contactez-nous
section-c5cf8d9

Un projet géré de A à Z

L'embauche de professionnels capables de réaliser toutes les tâches nécessaires à la meilleure isolation thermique est une étape importante et primordiale. Gérer entièrement le site, lister les travaux à planifier par ordre de priorité à partir de la recherche thermique, jusqu’à la réalisation complète des travaux :

  • Isolation de la toiture
  • Isolation des façades
  • Isolation des zones froides
  • Isolation complémentaire
section-b349e63

Isolation des tuyaux

Si l'on ne tient pas compte de l'isolation thermique du réseau d'eau chaude et de chauffage du bâtiment, qui entraîne une grande perte de chaleur, on ne peut pas identifier l'isolation thermique de toutes les parties de l'ensemble du bâtiment, car même si les anciens tuyaux paraissent isolés à l'œil nu, le diagnostic peut confirmer le contraire.

  • Isolation de la toiture
  • Isolation des façades
  • Isolation des zones froides
  • Isolation complémentaire

Calorifugeage interne

Des tuyaux bien protégés garantissent une température plus constante pour tous les résidents. En raison d'une mauvaise isolation des composants, les changements d'eau dans le réseau sont faibles. Chacun peut contrôler la température de son appartement !

Essentiellement, le calorifugeage fait référence à l'isolation thermique des équipements de circulation d'eau chaude ou de chauffage (tuyauteries, réservoirs d'eau, citernes, etc.), qui peut empêcher les pertes de chaleur et protéger l'équipement des interférences externes telles que le gel, la condensation ou le givre, mais aussi pour conserver la chaleur et limiter les émissions de gaz à effet de serre. Ces derniers désignent tous les éléments autres que les tuyaux : robinets, vannes, purgeurs, pompes, clapets, filtres, etc. Sans bonne isolation, ceux-ci entraînent des pertes thermiques importantes.